A propos_2016_redim
_Identité

Moss paysage est une entité vivante et créative qui conçoit et réalise des espaces extérieurs à des échelles différentes – jardin, aire de jeux, rue, place, parc, centre-bourg, espace rural, quartier ou territoire – et des temporalités variées – de quelques mois à plusieurs années.

Nous construisons des réponses sensibles, à la fois fonctionnelles, formelles et esthétiques, aux problèmes du quotidien. Pour cela nous écoutons, analysons, dessinons, associons les compétences et traduisons les besoins en espace, inscrivant les lieux dans le temps.

Moss paysage est effervescent et enjoué : nous voulons agiter les sens et surprendre.

 

Moss paysage est né de l’association de deux paysagistes, Marie-Gabrielle Beuvier et Charly Monboisse. Cette collaboration se fonde sur une compréhension réciproque, le partage de valeurs mais aussi des complémentarités fortes.

 

Marie-Gabrielle Beuvier est titulaire d’un DSAA, Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués en Architecture Intérieure et Environnement, obtenu à Lyon en 1998. Elle obtient l’ habilitation du titre de Concepteur Paysagiste auprès de la FFP, Fédération Française du Paysage en 2015.

Son parcours professionnel débute en 1999  au sein du département Urbanisme Wilmotte à Paris, se poursuit chez In Situ, paysagistes à Lyon durant huit années puis chez Forma6, architectes-urbanistes à Nantes. Cette expérience solide lui permet de concevoir des projets évidents, sensibles et viables, avec une touche particulière liée aux compétences graphiques acquises lors de sa formation initiale.

 

Charly Monboisse est titulaire d’un diplôme de Paysagiste D.P.L.G., obtenu à l’Ecole d’Architecture et de Paysage de Lille en 2009. Il est adhérent à la FFP depuis 2012.

Son parcours professionnel débute par un stage chez Catherine Mosbach à Paris, puis au sein de l’Agence Paysages, à Lille, pendant ses études. En 2009, il intègre la SCOP Ouest Aménagement, à l’agence de Nantes, en tant que chargé de projets en aménagement urbain. Puis de 2011 à 2014 il rejoint l’agence Forma6 comme Paysagiste chargé d’opérations. Ces cinq années lui ont apporté rigueur et autonomie dans la conduite des projets, depuis le diagnostic jusqu’à l’achèvement des travaux. Le relationnel est pour lui une donnée essentielle du métier de Paysagiste Concepteur.

_Quatre principes guident notre démarche de projet :

Sensibilité

Nous nous imprégnons d’abord des lieux en développant une relation intime avec eux. C’est en arpentant les sites de manière prolongée, volontaire et engagée, que les ressentis s’affirment et que se façonnent les premières images. Il s’agit donc de questionner les lieux, de les décortiquer au travers de notre filtre personnel.

 

Echange

Nous confrontons par la suite notre perception subjective avec les histoires partagées des habitants et acteurs du territoire, afin de faire émerger les intentions de projet. Le dialogue est favorisé, tout au long du processus de projet, en articulant de manière ouverte le programme, les envies et les propositions. Les intentions sont donc issues d’une analyse partiale, enrichie par l’écoute et le dialogue. Les choix doivent être discutés, jugés, débattus et partagés afin de converger vers une réponse la plus juste possible.

Les échanges continuent durant la phase des travaux, moment essentiel où le projet se concrétise car c’est aussi au travers de cette dynamique que se poursuit l’élaboration du projet.

 

Expérience et expérimentation

Il y a dans notre démarche une profonde volonté d’expérimenter et d’apprendre. Il s’agit de s’autoriser à bouger les lignes pour dessiner librement et échapper à la standardisation des projets. Aussi, nous accordons à l’expérimentation une place de choix dans le processus créatif. Nous nous impliquons dans chaque projet avec un esprit neuf, enrichi par l’expérience mais en perpétuel questionnement, ouvert à la critique et à l’enrichissement de discipline connexes, pour faire progresser notre pratique.

L’exercice de la profession, par essence en évolution continue, exige des connaissances multiples et une curiosité permanente : nous n’avons pas d’interdits préalables.

 

 

Application

Une transformation urbaine qualitative s’appuie également sur la prise en compte des différents éléments physiques auxquels l’agence est attachée :

  • Le sol : ses mouvements, son horizontalité, sa matière pour le confort et la lisibilité,
  • Le rythme : des personnes et des être vivants, du travail, du quotidien, du loisir et de la pause,
  • Le végétal : son épaisseur, sa texture, sa vie,
  • La lumière : diurne et nocturne, naturelle et artificielle, soulignant et sublimant les couleurs et la composition du projet,
  • L’eau : élément nourricier et actif, dont la gestion doit être raisonnée.

 

Par ailleurs, nous sommes attentifs au temps, convaincu qu’il est l’une des clés d’un projet réussi : « prendre le temps de prendre le temps ». Nous accordons également de l’importance au traitement soigné des détails, qui donnent au projet global sa qualité finale.

 

C’est dans cette attitude que Moss paysage souhaite concevoir des lieux qui gardent le plus longtemps possible leur « pouvoir » singulier, et qui restent toujours mouvants et vivants.